Le Patchouli – Guatemala


Pour la reprise de mon tour du monde olfactif, j’ai pu démarrer par le Guatemala où j’ai eu l’opportunité d’être accueilli chaleureusement par Nelixia, une entreprise productrice de matières premières pour la parfumerie et l’alimentaire, leader en Amérique Centrale. Lorsque l’on pense sustainability en Amérique Latine, on ne peut que penser immédiatement à Nelixia. J’ai été impressionné par son implication auprès des producteurs avec lesquels elle travaille. Elle se concentre réellement sur leur conditions de travail, mais également sur leurs conditions de vie au quotidien. Elle les accompagnent sur plusieurs années et leurs propose des solutions durables.

En passant plus d’un mois au côté des équipes de sourcing de Nelixia, j’ai pu découvrir les nombreuses matières qu’ils produisent en Amérique centrale, notamment le Patchouli (et l’Ambrette : Découvrir mon article sur cette graine musquée)

J’ai eu l’opportunité de rencontrer plusieurs communautés de producteurs de Patchouli à travers le Guatemala. Avec l’équipe de sourcing, nous sommes allés à leur rencontre afin de dispenser des formations afin d’améliorer leurs conditions de travail, et pour inspecter les parcelles de Patchouli. Cet échange a été très riche et m’a permis de bien comprendre le rôle de Nelixia et son implication dans les communautés de producteurs.


Les plantations de Patchouli

A mon arrivée sur les parcelles de Patchouli, la plante était quasiment prête à être récoltée. Elle atteignait 50-100cm de haut, avec des feuilles duveteuses de différentes tailles (5 à 12 cm de long et 3 à 10 cm de large).

Au Guatemala, les parcelles de Patchouli se situent au cœur de la jungle, au milieu des jeunes plantations de café, elles-mêmes à l’abri sous les arbres. L’idée est d’optimiser le sol en 3 couches distinctes :
• le Madre Cacao, des arbres de plusieurs mètres de haut qui ont pour rôle important d’apporter de l’ombre aux plants de café
• le café, qui va mettre 2 ans à avoir une taille correcte
• le patchouli, qui profitera de la petite taille des plants de café pendant les 2 premières années, pour se développer et être récolté.


         


Ainsi, les plantations de Patchouli ne vivent que 2 ans, avant d’être renouvelées dans de nouvelles parcelles. Aussi, la plupart des communautés avec lesquelles travaille Nelixia étaient au départ uniquement des producteurs de café. Nelixia a introduit petit à petit la production de Patchouli (et d’Ambrette), par le biais de l’optimisation des sols, créant une source de revenu supplémentaire pour les producteurs sans leur ajouter de réelle contrainte.


Description olfactive

La feuille de Patchouli est la partie odorante de la plante. Ce n’est pas une odeur très puissante, il est préférable de frotter la feuille entre ses doigts pour bien sentir les différentes facettes. Lors de mes visites dans les plantations de Patchouli, j’ai pu sentir une odeur verte rappelant la feuille du framboisier, avec une facette légèrement poussiéreuse mais moins présente que dans l’huile essentielle. On retrouve également une très légère note fruitée rappelant un abricot duveteux, ainsi qu’une facette piquante.


         


La récolte

La récolte a lieu tous les 6 mois en octobre-novembre puis en mars-avril, sauf la première année où elle n’a lieu qu’une fois, les parcelles mettant plus de temps à donner. Les plants sont coupés en gardant la tige entière avec les feuilles. Une fois récoltés, les plants vont être séchés directement à la communauté chez les producteurs durant environ 1 semaine (en fonction du temps), à l’intérieur de leur maison. Le Patchouli n’est pas séché à l’extérieur au soleil, car cela entraine une perte non négligeable de l’odeur des feuilles et ainsi une perte de rendement par la suite lors de la distillation.



Les producteurs peuvent rencontrer des problèmes liés à la pluie et au vent, trop présents et abimant leurs parcelles selon leur emplacement dans le pays. Mais leur principal problème concerne le séchage qui est souvent difficile, à cause des pluies régulières et puissantes au moment de la récolte en octobre. Cela peut ainsi entrainer des soucis d’humidité et de moisissure.


Description de l’huile essentielle

Nelixia m’apprendra que pour le Patchouli, plus l’huile essentielle vieillie est meilleure elle devient.

J’ai pu sentir leur huile essentielle de 2019, et ses caractéristiques étaient intéressantes, comparées aux Patchouli que j’ai pu sentir à Madagascar ou bien celui d’Indonésie. En effet, celui de Nelixia a une note plus citrus zestée, qui dure dans le temps, et est moins poussiéreux. On peut retrouver également ses facettes classiques de sous bois humide et de terre mouillée, avec une note liquoreuse rappelant un peu le Davana, ainsi que des facettes encens et épicée poivrée.


Discussion avec les producteurs

Mes différentes visites des parcelles de Patchouli et mes échanges avec les producteurs m’ont fait réaliser plusieurs choses, que je n’avais pas entièrement conscience jusque là durant mon voyage. En effet, les communautés de producteurs travaillent toute l’année sur le Patchouli, récoltent les feuilles, les font sécher etc. Mais pour la quasi majorité, ils ne savent pas pourquoi ils travaillent cette plante, ils n’ont pas conscience de leur utilité par la suite parfumerie et la transformation des feuilles en huile essentielle !



Grâce à Nelixia, j’ai pu avoir un échange vraiment intéressant avec les différentes personnes de la communauté. J’ai pu ensuite leur faire une présentation sur mon métier en devenir et sur le cheminement des feuilles séchées de Patchouli qui sont transformées en huile essentielle chez Nelixia, pour être vendue et utilisée par la suite dans la formulation de compositions parfumées.



J’ai profité de cette discussion avec eux pour leur faire sentir l’huile essentielle de Patchouli mais également un parfum classique avec une grande quantité de Patchouli dedans : Patchouli de Réminiscence. Nous avons pu échanger sur leurs ressentis, ce qu’ils sentaient dans ce parfum, et cela a aussi permis de bien illustrer et mettre en avant leur travail, capital pour les parfumeurs. Ils ont pu mieux appréhender l’utilité finale de ces feuilles de patchouli, dont le parfum diffusait dans leur maison tous les 6 mois, envahie de plants séchant dans leur salon.

One thought on “Le Patchouli – Guatemala

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.