Les spécialités culinaires – Inde

Durant nos trois mois à sillonner l’Inde, nous avons eu de nombreuses occasions de goûter diverses spécialités culinaires. Après les odeurs, c’est la gastronomie qui nous a émerveillé dans ce pays aux mille senteurs et couleurs.


Quelques descriptions de nos découvertes gustatives :


Le Jalebi :

Le Jalebi est un dessert très apprécié en Inde, nous le connaissions par le film Lion. Lors d’une visite chez un producteur de tubéreuses, nous avons eu l’immense chance de manger avec eux, au sein de leur maison. Le délicieux repas échangé s’est terminé par cette fameuse douceur en forme de ficelle entremêlée. Ce dessert croustillant est en fait une pâte frite qui est aromatisée à l’huile essentielle de rose et plongée dans du sirop de sucre. Ce qui nous a marqué c’est le goût très fort de rose et de sucre qui peuvent être légèrement écœurant. Mais c’était inédit car cela nous donnait l’impression de manger un parfum à la rose.


Le Payasam :


Ce dessert nous a rappelé le riz au lait mais avec des vermicelles à la place du riz et complété de fruits secs (noix de cajou, raisins secs) et d’épices (cardamome, noix de muscade). C’est très rafraîchissant de finir un repas là-dessus, en revanche il ne faut pas être dérangé par la présence d’épices, et tout spécialement la cardamome qui peut surprendre dans un dessert.


Le papadum :


Lors des repas, nous étions servis sur des feuilles de bananiers. Les différentes préparations à base de légumes et d’épices y étaient disposées avec du riz. Pour nous aider à manger ces plats avec les mains, nous avions des sortes de grandes chips faites à base de farine de lentilles et de graines de cumins parsemées. C’était un régal de les manger seules mais c’était aussi très pratique de s’en servir comme cuillère.


Le Gulab Jamun :

Un autre dessert que nous avons également rencontré de nombreuses fois lors de notre voyage est le Gulab Jamun. Ce sont des petites boules réalisées à partir de lait déshydraté puis frites. Elles sont ensuite plongées dans un sirop de sucre à la cardamome.


Jus de canne à sucre et chips de tapioca :


Lors de nos déplacements ( en tuk-tuk essentiellement), il était courant de trouver au bord des routes des marchants ambulants vendant une boisson à base de jus de canne à sucre et des petites chips qui ressemblaient fortement aux chips de pommes de terre mais qui étaient faîtes à base de tapioca. On pouvait en trouver avec ou sans piments mais nos préférées étaient les pimentées.


Les naan et chapati :


En Inde, le « pain » ressemble plutôt à une galette. Nous avons gouté différentes sortes, mais les plus communs sont les naans et chapatis. Nous avons même eu la chance d’en fabriquer nous même dans le désert. Ces petits pains n’ont pas un grand intérêt gustatif lorsqu’ils sont mangés seuls mais ils accompagnent bien les plats et permettent de manger plus facilement les préparations culinaires, parfois assez liquides, à la main.


Le « meal » :

Lorsque l’on mange dans les restaurants fréquentés par les locaux, on s’aperçoit assez vite que le fonctionnement est différent de celui des restaurants européens. Il n’y a pas de menu pour commander, on s’assoit à une table et on demande le « meal ». C’est un repas complet « plat-dessert ». Le tout est servi dans une feuille de bananier ( ou un plat en métal selon les endroits), et diverses préparations sont ajoutées à même la marmite par le serveur qui met de généreuses louches. Si on a terminé, le serveur vous en remet volontiers avec une grande générosité.


Le thé Massala Chaï :


A peine arrivés en Inde, nous avons été accueillis par un délicieux « Massala chaï » offert par un ami indien. Après celui-ci, nous en réclamions absolument tout le temps tant le goût était bon. Ce thé aux épices est préparé à base de thé noir, de lait et d’épices (cannelle, gingembre, clou de girofle, cardamome, anis étoilé, fenouil). Il est en général servi avec beaucoup de sucre ce qui le rend très gourmand.


Le lassi :


La deuxième boisson que l’on a découvert en Inde fut le lassi. Une sorte de milk-shake mais avec un goût bien plus acide apporté par le fromage blanc. Il est en général aromatisé avec des fruits. Nous n’avons pas particulièrement accroché avec cette boisson qui avait un goût un peu particulier selon nous.


Le dosa :

Le dosa est une sorte de crêpe très croustillante dans laquelle on place des préparations comme des lentilles corails épicées, ou autres légumes cuisinés aux épices. C’est un régal et cela peut rappeler un peu le concept de nos galettes bretonnes.


Le pan massala :


A la fin des repas dans les restaurants, il arrivait souvent que l’on nous apporte un bol rempli de petites boules colorées. Ces petites boules sont en fait tout simplement des épices (graines de fenouil, graines de coriandre, sésame, cardamome), enrobés de sucre coloré. C’est très agréable de finir le repas avec un petit goût de fenouil et ça remplace le traditionnel chewing-gum à la menthe.

Nous espérons vous avoir mis l’eau à la bouche avec toutes ces préparations indiennes…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.